Congés payés : n'oubliez pas de les solder au 31 mai !

Avant de programmer les congés sur la période 2020-2021, l'employeur doit s'assurer que les salariés soldent leurs congés "restants" au 31 mai 2020.

 

But : éviter que le salarié demande à reporter ses congés, sur juin ou les mois suivants. En effet dans cette situation, les départs en congés deviennent plus compliqués à gérer, si les salariés se retrouvent avec plusieurs jours à prendre en plus des 5 semaines "classiques".

La règle de base, sauf cas particulier, est : "congés non pris = congés perdus" !

 

Ensuite, il faudra finaliser et valider les demandes de congés payés des salariés sur la période « estivale » à venir, en tenant compte de certaines règles spécifiques : 

  • 4 semaines doivent être posées entre mai et octobre, la 5° semaine étant à prendre plus tard
  • les salariés ont droit à 2 semaines consécutives au minimum
  • en cas de fermeture de l'entreprise, les salariés doivent être prévenus au minimum 1 mois à l'avance
  • certains critères rentrent en ligne de compte pour fixer l'ordre des départs entre les salariés (ancienneté, vie de famille...)

Plus d’information sur ces thèmes dans notre Dossier Spécial.

 

 Imprimer
#RestezConnecté

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toute l'actualité sociale et paie avec les conseils des experts de Paie & RH Solutions.