L'aide exceptionnelle pour les apprentis et contrats de professionnalisation

L'aide exceptionnelle à l'embauche des apprentis et contrats de professionnalisation

 

La ministre du Travail avait annoncé dès le mois de juin des mesures pour soutenir l'apprentissage, suite à la crise sanitaire et à l'Etat d'urgence.

Une aide exceptionnelle a ainsi été intégrée dans la 3° loi de finances rectificatives. Les décrets d'applications étant parus au JO le 25 août dernier, cette aide est désormais bel et bien applicable !

 

Une aide automatique pour les entreprises de moins de 250 salariés

Pour la 1ere année d’exécution des contrats d'apprentissage et contrats pro, conclus entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, une aide sera versée : 

  • 5 000€ pour l'embauche d'un apprenti mineur ;
  • 8 000€ pour l'embauche d'un apprenti majeur ;
  • Pour tous les contrats d'apprentissage du CAP au niveau Master ;
  • Contrat de professionnalisation également éligibles.

 

Cette aide se substituera, pour la 1ere année du contrat, à "l'aide unique à l'apprentissage" qui avait été mise en place au 1er janvier 2019 (pour ne pas faire "doublon"...!), aide dont le montant était inférieur (4125 € maximum, contre 5000 à 8000 € ici). Au terme de la première année, les entreprises de moins de 250 salariés qui bénéficient de l’aide exceptionnelle pourront bénéficier, de l’aide unique pour la durée du contrat d’apprentissage restant à courir.

 

Pour les 250 salariés et plus : sous conditions !

Pour ces entreprises, l'aide sera accordée sous certaines conditions : 

  • si l'enteprise est assujettie à la taxe d’apprentissage, elle devra être exonéré de la contribution supplémentaire à la taxe d’apprentissage au titre des rémunérations versées en 2021, sinon l'aide ne sera pas versée ;
  • si l'entreprise n'est pas assujettie à la taxe d'apprentissage, elle devra justifier d’un taux de 5 % d’alternants parmi l’ensemble de ses salariés, au 31 décembre 2021.

 

Comment en bénéficier ? 

L'employeur doit transmettre le contrat à l'OPCO puis c'est l'OPCO qui s'occupe de le déposer auprès de l'administration. En retour, le ministère chargé de la formation professionnelle transmet à l'ASP les informations nécessaires au versement de l’aide, ce qui équivaut décision d’attribution.

Il n'y a donc pas de démarche supplémentaire à faire pour les employeurs ! 

 

Téléchargez le guide complet du Ministère du Travail sur cette aide exceptionnelle : 

en cliquant ICI ! 

 

jeunes

N'hésitez pas à consulter également notre article concernant la nouvelle aide à l'embauche des jeunes, pour toute embauche d’un jeune de moins de 26 ans en CDI ou en CDD de plus de 3 mois, réalisée entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021 !

 

Vous avez d'autres questions ? 

Tous nos experts sont là pour y répondre ! 

  

 Imprimer
#RestezConnecté

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toute l'actualité sociale et paie avec les conseils des experts de Paie & RH Solutions.